Les cardiologues se connectent avec leurs patients


Le Dr Elisabeth Pouchelon, cardiologue et membre du projet Sophoc, nous explique l’étude réalisée par le syndicat des cardiologues (SNSMCV) sur l’utilisation des objets connectés et le suivi des patients dans leur pathologie chronique.

Les objets connectés peuvent-ils participer à l’amélioration de la prise en charge des patients hypertendus ou des cardiaques chroniques ?
C’est la question que s’est posée l’UFCV (Union de Formation et d’évaluation en médecine CardioVasculaire), filiale de formation du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux, et à laquelle espèrent répondre les cardiologues libéraux.
Ils viennent de terminer l’inclusion de 50 patients hypertendus dans l’étude SOPHOC (Suivi Observationnel de Patients Hypertendus par les Objets Connectés), étude élaborée par la commission santé numérique de l’UFCV.

Constatant l’essor des objets connectés, les cardiologues libéraux ambitionnent d’en faire un outil partagé avec leurs patients pour améliorer le suivi des mesures hygiéno-diététiques, de l’activité physique et du traitement des hypertendus.
Les objets connectés étant, à ce jour, surtout étudiés chez les personnes bien portantes, il est apparu utile d’évaluer l’apport de ces technologies chez les malades.
Loin des protocoles lourds et dispendieux les cardiologues ont choisi d’utiliser des objets connectés déjà existants (partenariat avec la société française Withings), en observant tout simplement dans la vraie vie l’effet des objets connectés sur leurs patients, associés à quelques messages spécifiques ajoutés dans l’application Withings.
Ainsi, des cardiologues libéraux de toute la France et de tous âges, non nécessairement « geeks », ont proposé une montre et un appareil tensionnel connectés aux patients de la vraie vie (souvent âgés et pas toujours à l’aise avec les nouvelles technologies).
Rendez-vous dans six mois pour les premiers retours sur l’acceptabilité d’une telle prise en charge par les patients et leurs cardiologues puis à un an pour les résultats complets en termes d’acceptabilité, de faisabilité mais peut-être aussi d’efficacité sur le respect des mesures hygiéno-diététiques et de l’activité physique, le contrôle de la pression artérielle et le bilan lipidique.

Contacts
Dr Elisabeth Pouchelon – Tél.: 06 37 72 00 71
Dr Marc Villacèque – Tél.: 06 82 43 36 83
SNSMCV : 13 rue Niepce 75014 – Tél.: 01 45 43 70 76

Comptes Twitter
https://twitter.com/cardionumerique [@cardionumerique]
https://twitter.com/syndicardio [@syndicardio]

Sites Internet
www.syndicardio.org
www.ufcv.org
www.lecardiologue.org