Tous les articles par cedric-adm-ufcv

Présentation de l’UFCV

Business people working on project in office

L’Union nationale de Formation continue et d’évaluation en Médecine Cardio-Vasculaire (UFCV) est une association indépendante, créée en 1990.

Sa mission

Renforcer et améliorer la formation médicale continue auprès des 3500 cardiologues libéraux.

Son implantation

Emanation du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux, cette association a bénéficié des implantations locales du syndicat et a développé son propre réseau de délégations régionales. La plupart des associations régionales de cardiologues adhérent à l’UFCV en tant que membres associés. Toutes les régions sont représentées parmi les membres de l’UFCV. Les actions nationales ou inter-régionales se déroulent ainsi en collaboration avec les associations locales de cardiologues.

Ses réalisations

Actuellement reconnue comme le principal organisme national de formation des cardiologues libéraux en matière de DPC, FAF et autres formations.

Ses participations

L’UFCV est membre :

– du Conseil National Professionnel de Cardiologie (CNPC) ;
– de l’ODP2C (organisme de DPC de la cardiologie) ;
– de la Fédération des Spécialités Médicales (FSM) ;
– du Collège des Economistes de Santé.

L’UFCV fait partie du groupe de travail de la HAS sur les indicateurs du post IDM INDIQCARD et sur l’accréditation des équipes à risque dans le cadre de CARDIORISQ.

Mentions légales

UFCV

Union nationale de Formation et d'évaluation en médecine CardioVasculaire

13 Rue Niepce - 75014 Paris

Téléphone : 01 45 42 74 19

Association déclarée en Préfecture le 20 Décembre 1990

Date de Publication au JO le 16 Janvier 1991

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Hébergeur : OVH

2 rue Kellerman -  59100 Roubaix.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Politique de confidentialité : Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles. Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.

Modification et suppression des données : L'ensemble des informations nominatives qui sont diffusées ont fait l'objet d'un accord préalable de chaque personne. Le site www.ufcv.org est déclaré à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) sous le numéro 464056. En application des articles 27 et 34 de la loi dite "Informatique et libertés" n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit de modification ou de suppression des données qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit envoyez un message au webmaster du site : unfcv@wanadoo.fr

Confidentialité : Seul l’accès aux séminaires proposés par l’UFCV nécessite une inscription en ligne avec recueil de données. Ces données recueillies sur la partie du site web www.ufcv.org ne font l’objet d’aucune transmission à des tiers. Le traitement des informations confidentielles, privées ou semi-privées, telles que les adresses de courrier électronique ne font l’objet d’aucune transmission à des tiers. Les appels reçus par le serveur pourront faire l’objet d’un recueil de données en vue d’établir des statistiques de fréquentation, anonymes et exclusivement réservées à l’usage de l’UFCV. Les données recueillies peuvent faire l’objet d’envoi de lettres d’information. L’utilisateur a le choix de recevoir ou non cette information en cochant la case Newsletter ou bien en adressant un email à l’UFCV : unfcv@wanadoo.fr. L’utilisateur peut donc se désabonner ou non à sa convenance. Aucun cookie n’est généré par la consultation du présent site. Ce site contient des liens vers des sites tiers. L’UFCV n'est aucunement responsable des pratiques de respect de la vie privée ou du contenu de ces sites Web.

Droits de propriété intellectuelle : L’UFCV avise les utilisateurs de ce site que de nombreux éléments de celui-ci sont protégés par la législation sur le droit d'auteur (photographies, articles, dessins, logos, etc...). A ce titre, toute reproduction, représentation, utilisation, adaptation, modification, incorporation, traduction, commercialisation, partielles ou intégrales par quelque procédé et sur quelque support que ce soit (papier, numérique, ...) pour toute diffusion doivent faire l'objet d’une autorisation écrite préalable de la part de l’UFCV.

Liens hypertextes : L'UFCV n'est en aucun cas tenu responsable du contenu ainsi que des produits ou services proposés sur les sites auxquels le site www.ufcv.org se trouverait lié par des liens hypertextes ou tout autre type de liens.

Limitation de responsabilité : Vous utilisez le site www.ufcv.org sous votre seule et entière responsabilité. L'UFCV ne pourra pas être tenue pour responsable des dommages directs ou indirects, tels que, notamment, préjudice matériel, pertes de données ou de programme, préjudice financier, résultant de l'utilisation de ce site ou des sites qui lui sont liés.

Charte éthique : Les informations médicales présentes sur le site www.ufcv.org ne remplacent en aucun cas une consultation médicale et ne peuvent servir à établir un diagnostic ou un traitement. Ces informations sont destinées à améliorer, non à remplacer la relation qui existe entre le patient et son médecin.

Création, vérification et actualisation du site : Concernant ces différentes étapes (création, vérification et actualisation des contenus du site www.ufcv.org), il est essentiel de préciser que :
- Les contenus scientifiques présentés dans le site proviennent, soit de documents issus de l’UFCV, soit, de documents issus de Sociétés Savantes, institutions, organismes....
- La qualité des rédacteurs, des membres du comité scientifique et éditorial, garantit la qualité des articles publiés ainsi que le respect de la législation, de l’éthique et de l’indépendance.
- Sur le plan pédagogique, l’équipe de médecins rédacteurs a pour mission et fonction essentielles de s’assurer que la forme donnée tant aux articles qu’aux communications soit la plus claire possible et la plus pratique possible. Si nécessaires illustrations, figures ou schémas explicatifs peuvent être rajoutés.
- L’actualisation du site se fait au moins 1 fois par mois.

Audience : Le contenu de ce site Web est destiné aux professionnels de santé et plus particulièrement aux cardiologues. Les informations mises en ligne sur le site www.ufcv.org sont destinées à informer le professionnel de santé. Le site étant proposé en libre accès (sauf pour la partie séminaires), toute personne consultant les informations mises en ligne, ne peut en aucun cas se substituer à un médecin, ou à un professionnel de la santé, ou interpréter une information. Les informations médicales présentes sur le site www.ufcv.org ne remplacent en aucun cas une consultation médicale et ne peuvent servir à établir un diagnostic ou un traitement. Ces informations sont destinées à améliorer, non à remplacer la relation qui existe entre le patient et son médecin.

Contacts : Un lien « Contacts » accessible sur toutes les pages permet à tous les visiteurs d'envoyer un message au webmaster.

Publicité - Financement : Aucune publicité n'est présentée sur le site de l'UFCV. En effet, le site de l'UFCV n'accepte pas et ne reçoit pas de fonds publicitaires. Le site est financé entièrement par les fonds propres de l'UFCV à l'exclusion de tout financement externe et de tout intérêt commercial.

Fermeture ou suspension du Site : L’UFCV se réserve la possibilité, lorsqu'elle le souhaite, de modifier, d'interrompre temporairement ou de façon permanente, tout ou partie du Site, sans préavis ni indemnités quelconques. L’UFCV ne pourra en aucun cas être tenue pour responsable à votre encontre ou à l'encontre d'un tiers de toute modification, interruption ou suspension du Site.

Responsables éditoriaux du site : Dr Eric Perchicot - Médecin - Cardiologue et Pascale Sebban - Responsable Communication et Evénementiel

Charte de Qualité

L’UFCV est l’organisme national de formation des cardiologues libéraux.

À ce titre, elle est agréée auprès du Fonds d’Assurance Formation de la Profession Médicale (FAF PM) depuis 1993.
Elle a été agréée auprès de l’OGC-FPC pour les médecins spécialistes depuis juillet 2005, auprès de la Haute Autorité de Santé (HAS) pour l’évaluation des pratiques professionnelles depuis le 18 janvier 2006 avec un agrément renouvelé jusqu’au 18 janvier 2011.
De ce fait, la loi HPST (2009) a mis en place le nouveau mode de formation médicale institutionnelle nommé développement professionnel continu (DPC) qui réside de la fusion de la formation médicale anciennement formation professionnelle conventionnelle et de l’évaluation des pratiques professionnelles.

Emanation du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux (SNSMCV), l’UFCV a obtenu l’agrément DPC le 26 novembre 2013 par l’intermédiaire de l’ODP2C, organisme de DPC des cardiologues accordé par la commission scientifique indépendante de l’ANDPC.
L’UFCV est ainsi autorisée à réaliser des programmes de DPC selon les méthodes et modalités décrites par la HAS permettant aux cardiologues libéraux de valider leur obligation annuelle qui sera une obligation triennale à partir de 2016.

Le DPC fait l’objet de l’article 28 de la nouvelle loi de santé 2015 : une nouvelle définition a été proposée le 27 mars 2015, lors de son passage à l’Assemblée Nationale.

La définition du DPC est la suivante :

♦ il s’agit d’une démarche globale comprenant des actions de formation continue, d’évaluation des pratiques, de gestion des risques qui peuvent être réalisées soit distinctement soit couplées au sein de programmes dit intégrés ;

♦ il constitue une obligation triennale pour les professionnels de santé qui doivent rendre compte tous les trois ans via un outil de traçabilité adapté (port-folio) de leur engagement dans la démarche ;

♦ il porte sur le cœur de métier : le processus de prise en charge, dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ;

♦ il a un contenu scientifique validé ;

♦ il s’inscrit dans des priorités pluri-annuelles de trois ordres : des priorités par profession et/ou discipline, des priorités nationales de santé, des priorités fixées dans le cadre du dialogue conventionnel ;

♦ il prévoit une gestion scientifique et pédagogique par la profession via le conseil national professionnel de la cardiologie (priorités, parcours, méthodes).

Le cahier des charges prend en compte les critères suivants :

♦ qualité scientifique et pédagogique des programmes proposés ;

♦ transparence des financements ;

♦ engagement relatif à l’absence de toute promotion en faveur d’un produit de santé et à l’utilisation de la dénomination commune des médicaments ;

♦ respect des orientations nationales définies par le conseil national professionnel de la cardiologie ;

♦ acceptation du principe d’une évaluation externe du fonctionnement de l’organisme de formation et de la qualité des formations… »

Dans le cadre de la charte de qualité, l’UFCV s’engage à mettre en place des programmes de formation structurés sur les maladies du cœur et des vaisseaux associés à une évaluation et une amélioration des pratiques destinées aux cardiologues libéraux.

♦ La déclaration publique d’intérêt (DPI) sera renseignée systématiquement par les experts et les différents intervenants auprès de l’UFCV.

♦ Afin de garantir l’indépendance et la transparence financière, ces experts et différents intervenants seront pris en charge et indemnisés par l’UFCV.

♦ Il ne sera fait au cours des communications scientifiques ni dans les différents documents pédagogiques remis aux participants par l’UFCV, aucune promotion en faveur d’un produit ou un dispositif pris en charge par l’Assurance Maladie et toute référence médicamenteuse sera faite en DCI.

♦ Le programme pédagogique sera réalisé en toute indépendance par les experts et le comité scientifique et pédagogique de l’UFCV.

♦ Une évaluation de la qualité et des impacts du programme pédagogique ainsi que des indices de satisfaction des participants seront mis en place.

Le DPC

Business people working on project in office, sitting on the desk

Le Développement Professionnel Continu (DPC) est un dispositif de formations dédié aux professionnels de santé.

Le DPC a été créé par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) en 2009  et est  effectif depuis le 1er janvier 2013. I est dédié aux professionnels de santé de France (au sens du Code de Santé Publique, chapitre IV).

Consultez l’intégralité des textes légaux fondateurs du DPC


La nouvelle définition du DPC
(article 28 de la nouvelle loi de santé)

♦ Il s’agit d’une démarche globale comprenant des actions de formation continue, d’évaluation des pratiques, de gestion des risques qui peuvent être réalisées soit distinctement soit couplées au sein de programmes dit intégrés ;

♦ Il constitue une obligation triennale pour les professionnels de santé qui doivent rendre compte tous les trois ans via un outil de traçabilité adapté (port-folio) de leur engagement dans la démarche ;

♦ Il porte sur le cœur de métier : le processus de prise en charge, dans un objectif d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins ;

♦ Il a un contenu scientifique validé ;

♦ Il s’inscrit dans des priorités pluri-annuelles de trois ordres : des priorités par profession et/ou discipline, des priorités nationales de santé, des priorités fixées dans le cadre du dialogue conventionnel.

♦ Il prévoit une gestion scientifique et pédagogique par la profession via le conseil national professionnel de la cardiologie (priorités, parcours, méthodes).


Qui est concerné ?

Tous les professionnels de santé sont concernés (médecins libéraux, hospitaliers, salariés, toutes les professions médicales et paramédicales).


Pour quels objectifs ?

– perfectionner ses connaissances en santé,
– acquérir de nouvelles compétences,
– approfondir sa pratique professionnelle,
– améliorer la qualité de soins et la relation avec le patient.


 Comment se passe le DPC ?

Un programme de DPC, selon la méthode de l’audit clinique, s’articule autour de 4 étapes :

1. Audit 1. Les participants répondent à un questionnaire (appelé audit) dressant l’état des lieux de ses connaissances et de ses pratiques.
2. Session de formation (formation sur site ou téléphonique). Le professionnel de santé assiste à une formation adaptée à ses objectifs. Il acquiert de nouvelles compétences dans le domaine choisi.
3. Audit 2. Les participants répondent à un nouvel qui mesure l’évolution des connaissances suite à leur formation.
4. Synthèse des audits 1 et 2 (concernant tous les participants à la formation) avec conférence téléphonique et restitution de l’audit avec mise en place des pistes d’amélioration sous forme d’un powerpoint.

D’autres méthodes de DPC sont proposés par l’UFCV :

Vous pouvez télécharger le tableau des différentes méthodes ici.

Flyer DPC_900px

Qui finance les programmes de DPC ?

Le financement est géré par l’ANDPC. Pour bénéficier de l’indemnisation ANDPC, vous devez vous inscrire sur mondpc.fr.


Inscription à un programme de DPC ?

Vous devez préalablement créer un compte sur la plateforme de l’ANDPC : mondpc.fr.
Ensuite, créez votre identifiant sur notre site et choisissez vos formations DPC.


Les thèmes de DPC

Insuffisance cardiaque

– Bon usage du traitement électrique chez l’insuffisant cardiaque
– L’éducation thérapeutique d’un patient atteint de maladie cardiaque
– Prise en charge de la cardiomyopathie dilatée
– Prise en charge de la cardiomyopathie hypertrophique
– Traitement non pharmacologique de l’insuffisance cardiaque terminale :
transplantation cardiaque et assistance circulatoire
– Prise en charge cardiologique ambulatoire de l’insuffisant cardiaque âgé
– Prise en charge de l’insuffisant cardiaque
– Insuffisance cardiaque terminale : intérêt de la greffe cellulaire

Insuffisance coronaire

– Dépistage et suivi de l’insuffisance coronaire stable
– ECG d’effort et mesure de la VO² en cardiologie
– Explorations non invasives à visée coronaire
– Prescription de l’activité physique : risques et pathologies cardiovasculaires
– Prescription des statines
– Prise en charge ambulatoire de l’infarctus du myocarde avec ou sans sus décalage
du segment ST
– Bon usage de la réadaptation cardiovasculaire chez le patient cardiaque
– Les cas difficiles dans la maladie coronaire : intérêt de la FFR

Rythmologie

– Prise en charge des patients atteints de fibrillation auriculaire
– L’ablation de la fibrillation auriculaire
– Prise en charge des syncopes
– Prise en charge des tachycardies supra ventriculaires
– Prise en charge des troubles du rythme ventriculaire – Mort subite
– Suivi ambulatoire des porteurs d’un stimulateur ou défibrillateur cardiaque
– Télémédecine, un nouvel enjeu pour les professionnels de santé
– Les syndromes électriques du cœur (Wolf, QT court, QT long, repolarisation précoce, Brugada)
– Le Holter : interprétation des tracés complexes

Imagerie – échocardiographie – valvulopathies

– Bon usage de l’implantation percutanée de bioprothèse aortique sur rétrécissement aortique
calcifié (TAVI)
– Echocardiographie 1 : valvulopathies aortiques
– Echocardiographie 2 : insuffisance mitrale et prothèses valvulaires
– Echocardiographie 3 : fonction VG et insuffisance cardiaque
– Echocardiographie 4 : sources cardiaques d’embolie et de fibrillation auriculaire
– Echocardiographie 5 : pathologie coronaire
– Echocardiographie 6 : cœur droit et péricarde
– Echocardiographie 7 : HVG / cardiomyopathies hypertrophiques et restrictives
– Echocardiographie 8 : échocardiographie en réanimation, chirurgie et cathétérisme interventionnel
– Imagerie en coupe dans les pathologies cardiaques et gros vaisseaux
– L’IRM en pathologie cardiovasculaire
– Prise en charge de la bicuspidie aortique
– Valvulopathies médicamenteuses
– Les péricardites : du diagnostic au traitement
– Nouvelles techniques d’imagerie en échocardiographie-doppler
– Situations difficiles dans la quantification des valvulopathies
– Situations difficiles : pressions de remplissage du VG / fonction VG
– Situations difficiles : fonction VD / hémodynamique du cœur droit

Médecine interne

– Cardiopathies congénitales de l’adulte
– Les biomarqueurs en pathologie cardiovasculaire
– Cœur et rein
– Cœur et ménopause
– Cœur de femme
– Cœur et thyroïde
– Cardiopathies et grossesses
– Cardiopathies et pathologies rhumatismales
– Cœur d’athlète
– Cœur du sujet âgé
– Cœur et dysfonction érectile
– Cœur et obésité
– Cœur et voyages
– Le diabète de type II à haut risque cardiovasculaire
– Masses et tumeurs cardiaques
– Pathologie iatrogène médicamenteuse chez le sujet âgé en cardiologie
– Pathologies cardiovasculaires et syndrome d’apnée hypopnée obstructive du sommeil
– Péricardites et endocardites infectieuses
– Prévention du risque cardiovasculaire en chirurgie non cardiaque
– Prise en charge des complications cardiovasculaires des chimiothérapies – Cœur et cancer
– Prise en charge d’un patient sous anticoagulant
– NACO ou AVK
– La gestion péri-opératoire des anticoagulants
– Prise en charge d’une hyponatrémie en pathologie cardiovasculaire
– Prise en charge nutritionnelle du patient cardiaque
– Bronchopneumopathie chronique obstructive et HTAP
– Prise en charge des myocardites
– Prise en charge du risque cardiovasculaire des diabétiques
– Prise en charge de l’hypertension artérielle pulmonaire
– Observatoire INDIQCARD d’événements porteurs de risque en pathologie cardiovasculaire
– Reprise et maintien au travail après accident cardiovasculaire
– Comprendre et prévenir les effets indésirables cardiovasculaires des médicaments
– Radioprotection pour les médecins non qualifiés
– Formation de formateurs dans le DPC
– Bonne pratique des groupes d’analyse de pratiques
– Urgence hypertensive
– Hypotension artérielle
– Lecture et analyse critique des publications en cardiologie
– AIT AVC
– Confrontation médico-chirurgicale dans les valvulopathies complexes
– L’Hypercholestérolémie Familiale en Cardiologie
– Confrontation médico-chirurgicale dans les valvulopathies complexes

Pathologies vasculaires

– Prise en charge de l’HTA essentielle de l’adulte
– Bilan d’une HTA résistante ou secondaire
– Pathologies de l’aorte
– Prise en charge de la maladie veineuse thromboembolique
– Prise en charge de l’artériopathie chronique oblitérante des membres inférieurs
– Sténoses carotidiennes et prévention des accidents vasculaires cérébraux
– Cœur et syndrome de Marfan.

Organigramme fonctionnel

 

Organigramme fonctionnel 2017 à télécharger ici

Liens d’intérêt des membres du conseil scientifique :

Assyag Patrick

Bruère Didier

Carrière Thierry

Charron Philippe

Cohen Ariel

Damy Thibaut

Denolle Thierry

Ferrières Jean

Fossati Frédéric

Guenoun Maxime

Lacotte Jérôme

Lazarus Arnaud

Malergue Marie-Christine

Marcadet Dany-Michel

Mas Jean-Louis

Maudière Arnaud

Meune Christophe

Kownator Serge

Piot Olivier

Pouchelon Elisabeth

Pradeau Vincent

Tribouilloy Christophe

Valensi Paul

Villacèque Marc

Walch Jean-Michel